Office de tourisme Sauldre & Sologne

Oizon

jeudi 19 mai 2011, par Admin

Toutes les versions de cet article : [Deutsch] [English] [français]

La Verrerie, fief des Stuarts et des Voguë vit passer de nombreux personnages célèbres de l’Histoire de France dans un site inchangé où le temps semble se reposer !
Dans le parc, cherchez les traces des cervidés, peut-être y découvrirez-vous celles du cerf royal ?

 

 

 

 

Oizon et le château de la Verrerie

 

En 1423, JeanStuart de Darnley reçoit à Oizon la récompense pour l’aide apportée à Charles VII contre les anglais. Le douzième seigneur d’Aubigny sur Nère, mort en 1512 sans descendance,entraîne avec lui le titre de seigneur d’Oizon, qui disparaît. Le fils de Louise de Kéroualle, Charles Lennox, duc de Richmond, prend possession des terres jusqu’en 1723, date à laquelle sa mère rejoint la seigneurie. Les ducs de Richmond et d’Aubigny jouent un rôle important dans l’introduction de la franc-maçonnerie en France, et Montesquieu aurait été initié dans la loge dite « d’Aubigny et de Bussy ».

 

En 1814, à la suite d’un partage effectué par les Domaines, l’ancien duché est réduit aux propriétés rurales et au château de La Verrerie, qui est délabré. Charles Lennox et son fils récupèrent leurs biens, en 1834, une procédure judiciaire est entamée devant le tribunal de Sancerre qui s’achève en 1841, mettant un terme à la seigneurie. La propriété de La Verrerie est alors vendue au marquis Léonce de Vogüé ; elle appartient encore à la fin du XXème siècle à cette famille.

 

 

 

 


L’agriculture

 

L’agriculture constitue l’activité principale de la commune où sont implantées 22 fermes qui produisent des céréales et qui sont spécialisées dans l’élevage bovin. La forêt représente une surface de 1 150 hectares.

 

 

 

 

 

 

 

 

A voir

 

Le Château de la Verrerie

L’Église Saint Martial

Le lavoir Saint Martial

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0