Office de tourisme Sauldre & Sologne

Presly

jeudi 19 mai 2011, par Admin

Toutes les versions de cet article : [Deutsch] [English] [français]

 

N’est plus "chétif" depuis longtemps !


Lové au coeur d’immenses forêts, Presly regorge d’élégants châteaux que l’on aperçoit parfois, au détour d’un chemin.
On prétend que les Vouivres se cachent près des ruisseaux.

 

 


 

Le territoire de Presly forme une seigneurie donnée à l’Abbaye de Dèvres, près de Vierzon, peut-être par Ambran, seigneur de Vierzon au IXème siècle.

 

Une motte féodale est signalée en 1367. L’abbé de Vierzon, qui y exerce ses droits seigneuriaux, en fait l’affranchissement en 1391. Cette date tardive explique par ailleurs le qualificatif de « captif » ou « chétif » d’abord adjoint au nom primitif du bourg. Dépendant également de l’Abbaye de Dèvres puis de Vierzon, un prieuré distinct de la paroisse est établi sur le fief.

 

 

 

 

 

Le château de la Planche

 

Isolé dans un environnement de forêts et de Landes, l’agglomération abrite au XIVème siècle le Château de la Planche.

 


 

 

 

 

 

 

 

Désertification de la population locale

 

Si la population se maintient dans la première moitié du XXème siècle à un demi-millier d’habitants en raison du nombre important d’enfants hébergés au pensionnat de l’Angélus, la commune se dépeuple depuis, à un rythme moindre que celui des communes voisines et compte presque autant de résidences secondaires que d’habitations permanentes.

 

 

 

 

 

 

A voir

 

L’Eglise Saint-Caprais
Le lavoir

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0